Le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap fait partie de la ville de Trois-Rivières. Elle fait partie des six secteurs de cette région qui furent fusionnés lors du grand remaniement municipal de janvier 2002. Au moment de la fusion, la ville comptait 6192 habitants. Sainte-Marthe-du-Cap est principalement une localité résidentielle semi-rurale qui se trouve en bordure du fleuve Saint-Laurent, entre le secteur de Cap-de-la-Madeleine et le village de Champlain. Au nord se trouve le secteur de Saint-Louis-de-France, la municipalité de Saint-Maurice ainsi que celle de Saint-Luc-de-Vincenne.

Histoire de Sainte-Marthe-du-Cap

Sainte-Marthe-du-Cap tient son nom de Marthe, la soeur de Marie-Madeleine. Cette localité faisait originairement partie de la paroisse de Sainte-Marie-Madeleine-du-Cap-de-la-Madeleine. Elle devint officiellement une municipalité indépendante en 1915 et obtint ensuite son statut de ville en 1998. Sainte-Marthe-du-Cap fut pendant longtemps une communauté d'agriculteurs locaux qui vivait d'une agriculture de subsistance diversifiée.

La route 138, le chemin principal qui traverse toute la municipalité, était à l'origine connue sous le nom de "Chemin du Roy". Cette voie resta longtemps le chemin le plus court entre les villes de Montréal et Québec. Elle le resta jusqu'à la construction de l'autoroute 40, dans les années 1980. Dans le secteur de Sainte-Marthe-du-Cap, les nombreux motels et auberges jonchent encore le Chemin du Roy. Là où, autrefois, les voyageurs s'arrêtaient avant de rejoindre la ville de Québec.