Le secteur de Saint-Louis-de-France est un des six secteurs de la ville de Trois-Rivières. Avant la réorganisation municipale de 2002, c'était une petite municipalité de 7250 habitants et était issu d'une paroisse ecclésiastique. Son territoire est bordé par la rivière Saint-Maurice ainsi que par les municipalités du Cap-de-la-Madeleine, de Sainte-Marthe-du-Cap, de Saint-Maurice et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

Histoire de la ville de Saint-Louis-de-France

Fondée officiellement en 1904, Saint-Louis-de-France était un détachement de la municipalité de Saint-Maurice. Elle eut le statut d'une municipalité de paroisse jusqu'en 1993, année où la paroisse de Saint-Louis-de-France devint officiellement une municipalité du Québec. Des fermes à tabac jaune étaient exploitées à Saint-Louis-de-France, par Aimé Fortin et Louis-Alma Pépin en 1939. Suite aux fusions municipales de 2002, la ville de Saint-Louis-de-France sera annexé aux municipalité de Cap-de-la-Madeleine, de Sainte-Marthe-du-Cap, de Pointe-du-Lac, de Trois-Rivières-Ouest et du vieux Trois-Rivières pour formé la nouvelle grande ville de Trois-Rivières.