Enfin, cette vilaine neige nous quitte pour de bon! Voici donc quelques suggestions d’activités afin de profiter du retour du beau temps.

En discutant avec des collègues de travail venant de l’extérieur de la région, j’ai réalisé que la majorité d’entre eux ne connaissaient pas la région de Shawinigan, située à 20 minutes au nord de Trois-Rivières. Pourtant, c’est une ville qui mérite le détour, particulièrement au printemps lorsque les chutes d’eau printanières fournissent un spectacle à couper le souffle aux randonneurs qui souhaiteront découvrir le Parc de l’Île Melville ou bien le Parc du Centenaire offre de longs sentiers sinueux qui plairont assurément  à toute la famille. L’un des sites incontournables de la ville est la Cité de l’énergie, le musée de l’hydroélectricité. L’endroit est ouvert du 11 juin au 25 septembre. On y présente aussi, chaque samedi durant tout l’été, le spectacle DRAGAO, une aventure d’Amos Daragon. Les billets sont disponibles en ligne. Tant qu’à être à Shawinigan, allez manger un morceau dans l’un des restaurants de la 5e avenue et terminer la soirée au cinéma Biermans. L’endroit est également doté d’une salle de jeux d’arcades, de billard, de quille et d’un bar, de quoi amuser du plus petit au plus grand.

Pour profiter du beau temps, pourquoi ne pas faire un peu de tourisme ? Notre région regorge d’histoires étonnantes qui sont mal connues, telles que celles des premiers domaines seigneuriaux de la région. Ces sites sont également très inspirants pour les adeptes de la photographie! Faites un petit détour à Sainte-Anne-de-la-Pérade pour découvrir le Domaine seigneurial Sainte-Anne (1700) qui vous propose de découvrir l’histoire de ces anciens propriétaires tels que Madeleine de Verchère et Honoré Mercier. Pas très loin de là, le Vieux presbytère de Batiscan (1696 mais reconstruit en 1816) vous propose une reconstitution historique de la vie d’un curé de campagne au milieu du 19e siècle. À Pointe-du-Lac, le vieux moulin seigneurial (1721) vous dévoile le quotidien des meuniers d’antan et les secrets de la fabrication de la farine.  Le site touristique des Forges du Saint-Maurice (1730) abrite les vestiges de la première entreprise sidérurgique au Canada et fut également le premier village industriel du pays! Des acteurs divertissants font découvrir aux petits et grands toutes ces vieilles histoires et vos visites permettent de financer la conservation de ces lieux uniques du patrimoine de la Mauricie.

Amusez-vous bien!

A propos de l'auteur

Rédacteur

Originaire du Cap-de-la-Madeleine, il est un passionné d'histoire et de tourisme. Il est également un web entrepreneur qui adore parcourir la région de la Mauricie, découvrir de nouveaux lieux et rencontrer des gens d'affaires. Je suis également webmestre et offre mes services aux entrepreneurs. Plus de détails sur mon site Internet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.